top of page
_copie-0_20240610_190918.jpg

Mise en service
26 août 2024

  • Circule du lundi au samedi

  • De 7 h à 19 h

  • Fréquence :

    • toutes les 30 minutes

_copie-0_20240610_190655.jpg

Extension Ligne 45

20240610_190614.jpg
165881528_2506697296292068_2791406090482469309_o.jpg
  • 800 trains en plus par semaine dès le mois de décembre 2022

  • 1000 à compter de septembre 2023

  • Des trains cadencés de 5h à 23h

  • 9 TER supplémentaires commandés par la Région pour plus de 100 M€

  • 14 M€ de coût de fonctionnement par an, partagés entre l’Eurométropole de Strasbourg et la Région Grand Est

Réseau Express Métropolitain Européen

L’abonnement CTS permet déjà de circuler sur tous les modes de transport de l’Eurométropole (TER, trams, bus et cars interrurbains), mesure en place depuis quelques années mais qui nécessite tout de même de récupérer une contremarque en boutique CTS.

C'est réservé aux résidents de l'Eurométropole

Les 6 lignes

du futur réseau express métropolitain européen

• Strasbourg – Haguenau – Wissembourg/Niederbronn-les-Bain
• Sarrebourg – Saverne – Strasbourg – Sélestat
• Strasbourg – Sarreguemines
• Bruche Piémont Vosges – Strasbourg – Molsheim – Saint-Dié-des-Vosges-Epinal
• Strasbourg – Molsheim – Sélestat (via Barr)
• Strasbourg – Reding – Metz/Nancy

Trains, cars express, réseau de transports urbains, l’Eurométropole de Strasbourg met en place un programme inédit de développement de l’offre de transports publics. Objectif, réduire l’usage de la voiture individuelle et faire des transports publics des mobilités fiables, décarbonées et efficaces.

Le déploiement du REME se poursuivra avec :

  • à partir du 2 janvier 2023, 67 trains supplémentaires

  • au 21 août 2023, 192 trains venant s'y ajouter. Le REME doit permettre ainsi la circulation de 1072 trains supplémentaires chaque jour par rapport au réseau en place avant le 11 décembre.

Tableau évolution trains.jpg
REME - plan augmentation des trains.jpg
  • Le REME prévoit l’élargissement massif de l’offre de trains, de cars express, s’appuyant sur l’extension des horaires de circulation, un cadencement nettement renforcé sur quasiment toutes les lignes desservant l’Eurométropole ainsi que son bassin de vie. 

  • Le prolongement des lignes de tram ouest et nord ainsi que du BHNS participent aussi de cette politique visant à relier efficacement quartiers et communes de l’Eurométropole au moyen de transports publics fiables et décarbonés

  • A noter que l’élévation de l’offre ferroviaire débutera avec le « Service annuel » de la SNCF, dès le 11 décembre 2022.

  • Ce développement rendu possible avec la mise en service de la 4ème voie ferrée entre la gare de Strasbourg et Vendenheim, permettra à un nombre accru de trains de circuler.

  • Autre progrès rendu possible par cet aménagement, la diamétralisation, c’est-à-dire une première liaison directe sur la ligne Saverne Sélestat, sans terminus à Strasbourg. D’autres lignes sont envisagées. 

20221006_142802.jpg

Ligne Sélestat-Strasbourg via Molsheim​

  • En semaine, il n’y aura qu’un seul train supplémentaire sur le tronçon Sélestat-Barr, déjà le moins bien desservi de la ligne. La fréquence reste d’un train par heure depuis Sélestat sur le créneau de pointe du matin et du soir, et d’un à la demi-heure entre 5 h et 22 h depuis Barr vers Strasbourg, avec des exceptions liées au maintien des plages de surveillance.

​​

  • Le samedi, il y aura 12 trains supplémentaires (+41 %) en première phase et 26 en 2023 (+96 %) sur le tronçon Barr-Strasbourg. Cette fréquence renforcée permettra de disposer d’un train à la demi-heure depuis Barr entre 10 h et 19 h le samedi. Sur le tronçon Sélestat-Barr, il sera possible d’avoir un train vers Strasbourg toutes les heures entre 5 h et 9 h, et depuis Strasbourg de 15 h 30 à 21 h 30. Une offre renforcée pour capter les trajets domicile-travail notamment.

  • Le dimanche il y aura 16 trains supplémentaires (+123 %). La fréquence sera d’un train l’heure toute la journée depuis Barr. Depuis Sélestat, elle sera la même que le samedi.

Ligne Molsheim-Strasbourg

(toutes gares desservies)

  • En semaine il y aura 28 trains supplémentaires (+75 %) en 2023. La fréquence sera d’un train à la demi-heure entre 5 h et 22 h. Les usagers auront la possibilité d’avoir la correspondance à Strasbourg avec le dernier train en provenance de Paris, à 22 h 25.

  • ​​Le samedi il y aura 40 trains supplémentaires (+364 %) d’ici 2023. La fréquence sera la même qu’en semaine de 11 h à 19 h et d’un train l’heure entre 6 h et 11 h et 19 h et 22 h.

  • Le dimanche il y aura 23 trains supplémentaires (+460 %) dès décembre 2022. La fréquence sera d’un train l’heure de 8 h à 22 h.

20221006_112904.jpg
20221006_142512.jpg

Ligne Saint-Dié-des-Vosges-Rothau-Strasbourg

  • En semaine entre Rothau et Strasbourg il y aura huit trains supplémentaires (+22 %) en 2023. La fréquence sera d’un train à la demi-heure voire jusqu’à trois trains par heure sur le créneau de pointe du matin et du soir, et d’un train par heure le reste de la journée. Les usagers auront la possibilité d’avoir la correspondance à Saint-Dié-des-Vosges pour le premier train direct à destination de Paris de 7 h 15. L’amplitude de soirée sera étendue avec des départs de Strasbourg à 19 h 44 et 20 h 14 à destination des gares de la haute Bruche.​​

  • ​Le samedi, l’amplitude se développera aussi en soirée jusqu’en gare de Rothau avec un dernier départ de Strasbourg à 21 h 14   (19 h 55 actuellement) et une dernière arrivée à Strasbourg à 23 h 13 (21 h 45 actuellement).

  • Le dimanche il y aura un nouveau train au départ de Strasbourg à 8 h 06 à destination d’Épinal.

Ligne Sélestat-Strasbourg via Erstein

  • Sur cette ligne parallèle à la Strasbourg-Bâle, mais qui dessert les petites gares du parcours, il y aura, en semaine, 20 trains supplémentaires (+41 %) en première phase et 22 en deuxième (+46 %).

​​

  • Cela permettra aux usagers de disposer d’un train toutes les demi-heures entre 5 h et 22 h, avec des exceptions liées au maintien des plages de surveillance. Les usagers auront la possibilité d’avoir la correspondance à Strasbourg pour le premier (6 h 40) et dernier (22 h 25) TGV à destination et en provenance de Paris.

  • Le samedi il y aura 22 trains supplémentaires (+157 %) en première phase et 38 en deuxième (+271 %). La fréquence sera la même qu’en semaine de 11 h à 19 h et d’un train l’heure entre 6 h et 11 h et 19 h et 22 h.

  • Le dimanche il y aura 23 trains supplémentaires  (+328 %) dès décembre 2022. La fréquence sera d’un train l’heure de 8 h à 22 h.

20221006_141943.jpg
  • Une fréquence élevée et continue tout au long de la journée, avec une cadence à la demi-heure entre 5h et 22h sur la desserte périurbaine (Haguenau, Molsheim, Sélestat, Mommenheim)

  • Une augmentation de l’offre de 55 % sur la ligne Strasbourg-Haguenau, de 60 % sur Strasbourg-Saverne, de 35 % sur Strasbourg-Molsheim ou encore de 65 % sur la ligne Strasbourg-Sélestat

  • Une amplitude de service étendue le soir

  • Les premières diamétralisations des lignes entre Saverne et Sélestat (création d’une seule ligne avec deux lignes existantes mises bout à bout)

​​

  • Une hausse des fréquences le week-end et particulièrement le samedi

  • Tous les trains ont pour origine ou destination Molsheim, dans cette gare des correspondances existent de ou vers Bruche ou Piemont 

  • Les trains cités desservent toutes les gares entre Molsheim et Strasbourg et vice versa 

  • A partir de fin août 2023

    • En semaine circulera un train à 23h48 vers Strasbourg et 22h48 de Strasbourg vers Lingolsheim

    • La desserte du samedi sera aussi renforcée

Horaires ROETHIG

  • Du 2 janvier au 24 février 2024, SNCF Réseau réalisera des travaux en gare de Strasbourg pour remplacer quatre voies.

  • Durant cette période, les circulations TER au départ et à l’arrivée de Strasbourg seront interrompues la nuit, de 21 h 30 à 5 h afin de perturber le moins possible des circulations ferroviaires.

Jours
Horaires
Destination
Samedi
6.36, 7.37, 8.37, 9.37, 10.37, 11.37, 12.37, 13.37, 14.37, 15.37, 16.37, 17.37, 18.37, 19.37, 20.37, 21.37, 22.37
ROETHIG vers Strasbourg
Samedi
6.48, 7.48, 8.48, 9.48, 10.48, 11.48, 12.48, 13.48, 14.48, 15.48, 16.48, 17.48, 18.48, 19.48, 20.48, 21.48
STRASBOURG vers Roethig
Dimanche - JF
7.20, 8.48, 9.48, 10.48, 11.48, 12.48, 13.48, 14.48, 15.48, 16.48, 17.48, 18.48, 19.48, 20.48, 21.48
ROETHIG vers Strasbourg
Dimanche - JF
8.31, 9.37, 10.37, 11.37, 12.37, 13.37, 14.37, 15.37, 16.37, 17.37, 18.37, 19.37, 20.37, 21.37, 22.37
STRASBOURG vers Roethig
Lundi à vendredi
5.39, 6.03, 6.37, 7.00, 7.34, 8.08, 8.35, 9.10, 9.27, 10.04, 10.27, 11.05, 11.26, 12.25, 12.51, 13.32, 13.58, 14.39, 15.05, 15.39, 16.26, 17.19, 17.55, 18.18, 18.52, 19.11, 19.46, 20.21, 20.45, 21.44, 22.36, 23.30
ROETHIG vers Strasbourg
Lundi à Vendredi
5.31, 6.00, 6.38, 7.12, 7.49, 8.44, 9.09, 9.44, 10.10, 10.43, 11.20, 11.49, 12.27, 13.15, 13.47, 14.10, 14.40, 15.44, 16.34, 16.46, 17.18, 17.46, 18.18, 18.41, 19.25, 19.46, 20.20, 21.15, 21.50, 22.35
STRASBOURG vers Roethig
2024

ZFE
Zone à Faibles Emissions de l'Eurométropole de Strasbourg

  • La ZFE-m entre en vigueur le 1er janvier 2022 pour les véhicules les plus polluants non classés et classés Crit’Air 5.

  • Leur interdiction définitive de circuler et de stationner sera effective au 1er janvier 2023. L’année 2022 sera consacrée à faire de la communication ciblée, à accompagner les ménages et à organiser le changement. 

  • Le périmètre de la ZFE-m portera sur l’ensemble de l’Eurométropole à l’exception des axes suivants pour permettre un contournement de la zone par le nord et le sud pour des trajets de transit :

    • Sur l’A4 au nord de l’échangeur A4/A35 à Vendenheim

    • Sur l’A35 au nord de l’échangeur A4/A35 à Vendenheim

    • Sur la M35 jusqu’à l’échangeur n°10 dit de Geispolsheim

    • Sur la M353

  • La ZFE-m concerne l’ensemble des types de véhicules motorisés : voitures particulières, véhicules utilitaires légers, poids-lourds, autobus et autocars, deux et trois roues motorisés.

  • Elle s’adresse donc tant aux particuliers qu’aux acteurs socio-économiques du territoire. Elle s’appliquera en continu, 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

  • Les interdictions de circulation et de stationnement des véhicules en fonction de leur vignette Crit’Air se renforceront de manière progressive, avec l’exclusion petit à petit des véhicules les plus polluants, afin de n’autoriser in fine que les véhicules les moins polluants à circuler (Crit'Air 1 et électriques ou fonctionnant à l’hydrogène).

Le calendrier d'interdiction est le suivant :

  • Janvier 2023  : Crit'Air 5

  • Janvier 2024  : Crit'Air 4

  • Janvier 2025  : Crit'Air 3

  • Janvier 2028* : Crit'Air 2

*Strasbourg, Schiltigheim, Ostwald et Holtzheim ont décidé dès à présent d’interdire les Crit’air 2 en 2028. Pour les autres communes de l’Eurométropole, la décision d’interdiction des Crit’air 2 devra être prise au plus tard en 2027 pour une application en 2028. Les résultats des évaluations sur la qualité de l’air de 2024 et 2026 devront néanmoins permettre d’ajuster le calendrier si nécessaire.
Par exemple, pour les véhicules Crit’Air 5, leur interdiction définitive de circuler débutera le 1er janvier 2023.

Comment fonctionne le Pass ZFE 24h ?

  • Pour pouvoir utiliser le Pass ZFE 24h, vous devez préalablement enregistrer votre véhicule sur cette plateforme.

    • Aucune pièce justificative ne vous est demandée hormis la carte grise du véhicule. 

  • Votre véhicule enregistré, vous recevez 24 pass utilisables dans l’année civile, chacun valable pendant 24 heures consécutives.

  • Pour utilisez un pass, cliquez sur « Faire une demande » dans la rubrique Pass ZFE 24h, depuis la page d’accueil. Une fois

    • Vous pouvez déposer votre demande jusqu’à 15 minutes avant le début de validité souhaité du pass. La validation est automatique et immédiate. 

    • Si vous souhaitez annuler une demande de pass, vous avez la possibilité de le faire jusqu’à 15 minutes avant le début de validité du pass. Dans ce cas, vous êtes recrédité d’un pass. 

  • Lors du changement d’année, vous êtes automatiquement recrédité de 24 pass, sans que vous n’ayez aucune démarche à réaliser.

    • Les pass non utilisés dans l’année sont perdus : ils ne sont pas conservés pour l’année suivante.

LA MISE EN ŒUVRE CONCRÈTE DE LA ZFE-M
 

  • Les conducteurs et conductrices qui ne respecteront pas les interdictions liées à la ZFE-m, ou qui n’auront pas leur vignette Crit’Air apposée sur leur pare-brise, s’exposeront à une amende en accord avec la règlementation en vigueur.

  • Ces contrôles ne donneront pas lieu à une amende durant les phases pédagogiques d’une durée d’un an précédant chaque interdiction.
    Un rappel de la réglementation et de l’information sur le projet seront donnés. Ces contrôles seront effectués dans un premier temps par la police nationale et les polices municipales.

Dans un second temps (sans doute juillet 2024), 

le contrôle se fera par contrôle sanction automatisé via lecture des plaques d’immatriculation

Carte ZFE.jpg
bottom of page